Je vous fais suivre cet interessant et édifiant  courrier sur les largesse de notre Etat pourtant en banqueroute.
ClaudY
 
---- Original Message ----
Sent: Tuesday, March 23, 2004 11:56 AM
Subject: LES CONSEILLERS REGIONAUX, LES NOUVEAUX RICHES DE LA REPUBLIQUE

LES CONSEILLERS REGIONAUX,
« LES NOUVEAUX RICHES » DE LA REPUBLIQUE

newsletter du 23/03/04

www.contribuables.net

LES CONSEILLERS REGIONAUX,
« LES NOUVEAUX RICHES » DE LA REPUBLIQUE

     A quelques jours des élections régionales, pourquoi ne pas s’intéresser à une question rarement soulevée et dévoilée : les splendeurs et privilèges des élus régionaux !

     Palais de Région pharaoniques, indemnités de fonction exorbitantes, les élus responsables des Régions mènent grand train à nos frais.

     Les 1720 conseillers régionaux se partagent ainsi chaque année, en « indemnités » et frais de mission, près de 65 millions d’euros, soit en moyenne plus de 3 000 euros par élu et par mois, pour une activité à temps très réduit.

     En 2002, selon les derniers chiffres disponibles, un mandat de conseiller régional donnait lieu à une rémunération mensuelle comprise entre 1 434 et 5 165 euros, selon que l’on est « simple » conseiller ou pas. Participer à une commission permanente autorise une rallonge de 10%, et 40% pour un fauteuil de vice-président. Sans compter les indemnités de déplacement à l’intérieur de la Région et le remboursement de frais de mission (transports, séjours, etc…). Quant au Président du Conseil Régional, il perçoit, quelle que soit la Région,
5 165 euros, avec en prime un appartement de fonction, une voiture et son chauffeur.

     Tous ces privilèges sont payés par le contribuable, pour une charge de travail relativement limitée. Les Conseillers régionaux participent à trois types d’assemblées : la séance plénière, une journée par trimestre, la commission permanente, une fois par mois,  et les autres commissions, une fois par mois également…

     Au total, 28 jours de travail par an au maximum et 233 jours de vacances !
Ce régime allégé permet ainsi à ces élus de vaquer à d’autres mandats électifs, députés, sénateurs, et d’accumuler encore aux frais du contribuable, des indemnités somptuaires.

Les indemnités perçues par Région est éloquent !

__________________________________________________________________

Nous contacter : contact@contribuables.net
Nos publications    Nous soutenir

 Si vous souhaitez ne plus recevoir nos messages, envoyez un e-mail à desabonnement.newsletter@contribuables.net