Regarder la télé , on perd son temps pourtant on ne peut pas s'en passer. J'aime bien faire plusieurs choses à la fois , Indiana Johns du coin de l'oeil, un arrêt pour consulter un courrier, penser à tonton Sam qui va foutre sur la gueule à la Syrie, penser à répondre à tata, recontacter le notaire pôur un méchant truc, mon chien, veut sortir, stop, stop, il veut rentrer, stop, il a soif, il ne boit que de l'eau courante, si possible de l'eau de forage. Bref, les journées sont bien remplies, écouter sur France culture des histoires de pogrom..
En 5 seconde Google, recherche je tombe sur le monde diplomatique qui me propose de rentrer des mots clefs, et hop l'article recherché s'affiche. Comme l'émission m'a perturbé je vais vous en faire partagé les frissons:
Article publié le 10 Juillet 2001
Le pogrom refoulé de Jedwabne
par JEAN-JACQUES BOZONNET
Taille de l'article : 2043 mots
Il y a soixante ans, la moitié d'un village polonais a exterminé, dans des conditions atroces, l'autre moitié, ses habitants juifs. Ce drame, révélé par un livre, « Les Voisins », a bouleversé le pays. Mardi 10 juillet, en grande pompe, le président polonais demandera pardon aux victimes.
etc...
Je vous conseille la lecture.
l'histoire avec un grand H prend une grande claque. La pologne moderne a fait un grand pas en avant; c'est une grande fille dans l'Europe.
La guerre c'est vraiment atroce.
Atroce cette image de gosse qui veut travailler avec ses bras comme son père. Le pauvre il n'a plus de bras il n'a plus de jambes mais il a encore des larmes pour nous dire qu'une montagne ne peut pas contenir tout son mal...
Excusez-moi j'arrive dans une impasse. Quand c'est comme ça je vais dormir la nuit est là pour permettre au cerveau d'affronter une nouvelle journée.
Bonsoir.
Au fait, je lis tous les blogs, je peux vous dire que vous êtes formidable chacun a quelque chose à dire et le dit bien.
C'est réconfortant. Salut!