A Paris, 20.000 de ses abonnés utilisent des cartes à puce bidouillées • Le numéro 1 du câble annonce une grande offensive •

Par LUDOVIC BLECHER
pix
mardi 11 mai 2004 (Liberation.fr - 12:29)
pix

pix

avis à tous les possesseurs de cartes pirates: Noos sonne la fin de la récré. Confronté à un phénomène qui touche près de 10% de ses 450.000 abonnés et lui coûte au moins 10 millions d'euros chaque année, le numéro un du câble en France vient de lancer une vaste campagne pour en finir avec les cartes à puces trafiquées. L'offensive, qui touchera d'abord Paris, puis la province, se déroulera en trois temps: communication, détection, neutralisation. La semaine dernière, Noos a d'abord brisé un tabou en lâchant un chiffre : plus de 20.000 cartes non officielles permettant aux abonnés au forfait le moins cher d'accéder en permanence à toutes les chaînes, y compris Canal + et les chaînes en pay per view (paiement à la séance), seraient en circulation dans Paris intra-muros.

Lire la suite ici Noos aux pirates: «Rendez-vous, vous êtes cernés !»