A croire que pour trouver du boulot faut passer par le statut de hacker!! En effet, "Voici ce que déclare Chris Wysopal, vice-président Recherche et Développement chez @Stake au sujet des débuts de la société : « La division de recherche et développement de @Stake que je dirige, est issue d'un groupe de gentils hackeurs connu sous le nom de l0pht Heavy Industries. Nous avons rejoint @Stake alors que la société de capital risque Battery Ventures était sur le point de lancer la société. Nous avons apporté notre expertise mais aussi les outils développés au cours des dernières années, comme le déchiffreur de mot de passe lOphtCrack. »
La suite

Symantec rachète des hackers