Notre sélection du mois "village en europe" s'arrête un moment sur cet article  du Monde: "Le désamour européen...  "
Où l'on voit les peuples consultés dirent non lors d'un référendum et cette
Europe qui est vue "désormais, comme un échelon non pertinent entre la nation
et le village global." donnant l'impression que ce qui "fragilise l'Europe,
c'est le village global" avec "pour nouvelle frontière la Chine et les pays
émergents." quand au troisième problème annoncé c'est une évidente
complications de ses institutions qui porte en étendard ce "Comprenne qui
poura"
La conclusion d'Arnaud Leparmentier résume bien que "ces divergences multiples
ont, depuis des années, empêché de "faire de la politique" pour espérer mettre
fin au désamour d'Europe."

Nous avons aimé l'article "La Turquie, carrefour migratoire vers l'Europe"
tiré du Figaro
Nous ne sommes pas étonnés d'apprendre que la "Turquie est un couloir
migratoire vers l'Union européenne. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés évalue à 500 000 le nombre d'étrangers en situation irrégulière
sur le territoire turc, en transit ou..."
On apprend par ailleurs qu'à deux reprises, Sall a, lui, été arrêté dans les
environs de Lalapasa, dernier village turc en Thrace avant la Grèce : «Les
policiers m'ont à chaque fois relâché, l'un d'eux m'a dit “Allez, va en
Europe.”»
Force est de constater les difficiles tâches des pays aux frontières de
l'europe. Ils essuient les critiques sur leur "mauvaise volonté,... la Turquie
a déjà commencé à remplir un rôle de gendarme aux avant-postes de l'UE. Avec des conséquences désastreuses pour les droits des migrants."
Par Laure Marchand (à Istanbul)

Nous avons été choqué d'apprendre "L'ENFER À DUBAÏ" pour cette jeune Moldave.

Elles sont en effet " plusieurs dizaines de milliers à vivre chaque année un

véritable calvaire. Voir l'article"
Moldavie. L'esclavage sexuel aux portes de l'Europe
Vous apprendrez la vérité ce traffic qui fait dire à Alina que "comme la

plupart des victimes moldaves, elle ne veut pas porter plainte. « La police et

la justice sont complices des trafiquants », assure-t-elle."

Fermer