Selon une enquête très sérieuse de l'INSEE, 1 adulte sur 4 a connu une rupture amoureuse. On sait qu'en général, la rupture est suivie d'un chagrin d'amour. On sait aussi que l'égalité devant le chagrin d'amour n'existe pas. Les uns mettront 15 jours à oublier une histoire de 15 ans quand les autres mettront 15 ans à se remettre d'une liaison de 15 jours. Il est toujours impressionnent de constater que trois mots aussi simples que "je - te - quitte" produisent des effets vraiment dévastateurs, que nous avons classés en 3 catégories : il y a ceux qui agressent physiquement l'auteur du "je te quitte" ; il y a ceux qui s'en prennent à eux-mêmes (parfois en se tuant) ; et il a y ceux qui s'accrochent, se raccrochent, mais ne décrochent jamais. Des réactions différentes, mais, pour tous, la même sensation, après-coup, d'avoir perdu le contrôle d'eux-mêmes. Comment ont-ils basculé dans la folie ? Pourquoi n'arrivent-ils pas à faire le deuil de l'être aimé ? Quel regard portent-ils sur ...La suite ici

With a very serious investigation of INSEE, 1 adult out of 4 knew a rupture in love. It is known that in general, the rupture is followed of a unhappy love affair. It is also known that the equality in front of the unhappy love affair does not exist. The ones will spend 15 days to forget a 15 years history when the others spend 15 years to be recovered from a 15 days connection. It is always impress to note that three words as simple as "I - you - free" produce effects really devastators, than we classified in 3 categories: there are those which attack physically the author of "I leave you"; there are those which are caught some with themselves (sometimes while committing suicide); and it has y those which cling, are hung up again, but never take down. Different reactions, but, for all, the same feeling, deferred action, to have lost the control of themselves. How did they rock in the madness? Why doesn't they manage to make mourning be liked it? Which glance relate to...the continuation here

Merci aux traducteurs de nous donner la bonne mouture

chagrin d'amour