Nous allons essayer de comprendre ce qui pousse un homme et une femme de culture ou d'√Ęge totalement diff√©rents √† tenter une aventure √† hauts risques: s'aimer et vivre ensemble. Aujourd'hui encore, la diff√©rence est tr√®s mal tol√©r√©e dans une France o√Ļ le trois-quart des couples sont de m√™me origine et de m√™me groupe social. M√™me chose pour la diff√©rence d'√Ęge : d'apr√®s un sondage de l'INED, plus de la moiti√© des fran√ßais trouvent choquant un couple o√Ļ les partenaires ont vingt ans de diff√©rence, surtout si c'est la femme la plus √Ęg√©e, bien √©videmment. C'est donc pouss√©s par une passion irr√©pressible que ces couples se lancent dans l'aventure et tentent de surmonter tous les obstacles. Nous allons voir ce soir si ces kamikazes de l'amour ont une chance de r√©ussir leur pari : s'aimer envers et contre tout. La suite ici

2006-05-04 17:10 - [editer] - [voir]

commentaires

l amour n as pas d age et pas de sex moi meme il m a supris a etre la ou je l attendais pas ......

2005-08-16 23h25 de  zouzoub -

Voyez Marguerite Duras....

Mais p***** foutons la paix aux gens et laissons-les vivre!! En quoi ça nous gêne?

2005-08-19 23h08 de  khoyot - khoyot@hotmail.com -

Totalement d'accord avec Khoyot ...
Déjà que l'amour c'est dur à trouver alors si en plus on doit faire les difficiles ... pff ....

2005-08-21 20h47 de  Olga -

remarque un amour entre une dame de 47 ans et un garcon de 17 ans c'est louche

2005-08-23 13h14 de  Kapalsky -

moi j'ai 39 ans, mon homme 29 ans, nous vivons une histoire normalle, tendre, douce et notre couple ne choque pas notre entourage, tous les gens qui nous connaissent trouve notre couple assorti ...

2005-08-26 11h28 de  KHEYLIANA - kheyliana1@yahoo.fr -

wep tant qu'il y a de l'amour..la femme du roi minos n'a t elle pas couché avec un taureau (il yavait surment des sentiments..)? laissons l'amour faire, le reste importe peu.

2005-08-26 12h02 de  Gilgamesh -

Si on croit que trouver l'amour c'est trouver LE compagnon (LA compagne) qui nous complète et vous apporte l'équilibre pour faire un bout de chemin à 2 , alors, bien évidemment, les filles qui recherchent la force du père ou les garçons qui ont besoin de protection maternelle , par exemple, se retrouveront dans ces cas de figure.
Si les 2 sont comblés et épanouis, alors il ne faut pas s'embarasser de l'opinion des autres.

2005-08-28 14h25 de  S√©nio -

10 ou 20 balais d ecart ca commence a peser quand tu atteins les douleurs du 3eme age; et les paroles verbales n'y pourront rien changer; la question qui se pose est : qui a le fric ?

2005-08-31 10h52 de  gonzig 5 bras -

gonzig 5 bras : aucun de nous deux n'avons de fric, nous nous sommes endètés comme tout le monde pour l'achat de notre appart

2005-09-01 11h57 de  Kheyliana - kheyliana1@yahoo.fr -

de toute façon le cul des autres ne regarde personne!
basta les sectes!!!meuhhhh!

2005-09-01 12h08 de  un chouka - andregrosnounours -

enfin bref, visiblement, ce genre de relations amenent toujours des soupcons sur le couple : elle cherche un papa ou il cherche une maman, il aime les petites jeunes ou elle essaie de retrouver ses vingt ans, elle est avec lui pour le fric ou la securite ou c'est un gigolo. Pourtant dans la majorite des cas, le courage que demande ce genre de vie de couple est en soi une preuve d'amour.

2005-09-01 12h10 de  shannonriver - lili_cathy@hotmail.com -

celle qui a le fric regarde le podagre ...et disparait!

2005-09-01 12h16 de  gonzig 5 bras -

je ne veus demolir personne ,mais il y a beaucoup de couples qui n'ont plus que le nom!
une sexualite reussie et epanouie est certainement ce qu'il y a de mieux pour un couple,cest helas pas toujours le cas,et tout le monde s'en fiche,alors continuons a nous occuper de nos fesses!
je suis oblige de vous rapeler que c'est ici encore plus chacun pour soi!poil aux doigts!

2005-09-01 12h29 de  un chouka - andregrosnounours -

Poser la question, c'est déjà faire de la descrimination... Que nous importe l'age ou le sexe... Chacun vit comme il l'entend ...

2005-09-09 23h41 de   Frederic - berenguer.frederic@wanadoo.fr -

Je suis d'accord. Notre soci√©t√©, moi le premier, trouve choqunt les grandes diff√©rences d'√Ęges dans un couple, d'autant plus quand c'est la femme qui est plus √Ęg√©e.

Il est évident qu'une femme de 47 ans avec un garçon de 17 ans peut être louche, car là, ce n'est pas de l'amour proprement dit.

Mais vaut mieux un couple o√Ļ il y a √† la base une diff√©rence √©thnique, religieuse, d'√Ęge et/ou autres qui fonctionne bien, plut√īt qu'un couple ou l'homme √† 2 ans de plus que la femme, qui en plus viennent de la m√™me √©thnie, du m√™me statut social, mais qui p√©riclite au bout de 5 ans alors qu'il y a deux enfants en bas-√Ęge.

Comme dit Khoyot, laissons les vivre, le bonheur n'a pas de prix. Et si vous trouvez cela choquant, dites vous que vous êtes jaloux.

2005-09-13 15h57 de  ricket -

qu appelles tu hors normes ? moi j ai connu un couple sympa mais lui avait appelons ca un braquemart de competition...et rien n'y fit

2005-09-13 16h14 de   Lance. A. Fallow -

Vu mon sexe je dirais que oui!
Pardon , j'ai pas pu résister à la tentation qu'ont les garçons à tout ramener à ça!
biz

2005-09-23 15h47 de  Patamou -

toujours aussi beau
bisous

2005-10-01 21h35 de  Maria - mariashala@wanadoo.fr -

Pfff

2005-10-01 21h37 de  Fa# - aliceauxpaysdesmerveilles@gmail.com -

L'amour n'a pas d'√Ęge et chacun fait comme il lui plait . Qui √ßa enquiquine les diff√©rences d'age?? Les aigris , les" mal etre", les "manque d'amour". laissons vivre l'amour!

2005-10-04 14h50 de  jl32 - laurent-jean.louis@wanadoo.fr -

L'amour n'a pas d'√Ęge et chacun fait comme il lui plait . Qui √ßa enquiquine les diff√©rences d'age?? Les aigris , les" mal etre", les "manque d'amour". laissons vivre l'amour!

2005-10-04 14h50 de  jl32 - laurent-jean.louis@wanadoo.fr -

j'ai un peu honte de m'afficher avec lui vu que physiquement je parais plus jeune et lui plus agé!
Quand on lit ses quelques mots, on est en droit de se demander si elle l'aime vraiment,quand on aime, on a pas honte de l'autre. Tant qu'aux qu'en dira t'on, quoi que nous fassions nous sommes tjrs critiqués, alors qu'ils s'aiment, qu'ils vivent leur amour sans se préoccuper du voisinage. Lui même(le voisinage) n'est-il pas critiquable sur d'autres points? Allez savoir....Personne n'est parfait.

2005-10-09 09h58 de  sylvie89 - http://www.u-blog.net/sylvie89 -

Peut-on croire en l'amour tt simplement?

2005-10-16 20h23 de  aL -

l'amour n'a ni age, ni couleurs, ni jugement de l'autre, à partir du moment ou l'on voit les défauts de l'autre c'est que l'amour est mort, la personne qui partage ma vie a 8 ans de moins que moi et en quoi cela est important ? ce sont les autres qui vous jugent, vous regardent, vous défis, mais qui peut se permettre de dire ce qui est bon pour vous-même ? Que l'on puisses garder sa liberté de penser et sa liberté d'aimer qui on veut. L'amour n'a aucune loi, aucun code, il est là c'est l'histoire d'être humain pour qui c'est une évidence, il n'y a rien à voir, rien à juger.

2005-12-12 08h33 de  baboun284 -

je vous raconte pas quand il s'agit de 2 personnes du m√™me sexe ayant une grande diff√©rence d'√Ęge..c'est la pariattitude l√†...

2005-12-30 19h06 de  Ch√®ch -

moi avec ma femme 18 ans d'ecart je ne changerais pour rien au monde kamikaze pas du tout amoureux plutot l'amour na pas d'yeux l'amour me rend la vue je l'aime un point c'est tout

2006-01-29 16h53 de  laulau -

C'est l'histoire d'une fille , d'un garçon , il l'aime , elle l'aime et le reste on s'en fou
J'aurai pu mettre deux filles deux garçon
Les couples sois disant "hors normes " croyez vous sérieusement qu'ils sont influancés par ce genre de jugement ? On est pas a leur place , a quoi bon faire des sondages , des jugements , des préjugée ? Lamour est plus fort que tout
...

2006-02-21 19h27 de  CLoOOoO - clo6201@hotmail.fr -

Tu as raison CLoOOoO ceux qui s'aiment sincérement se moquent des regards des autres et de leurs jugements, c'est toujours les mal aimés qui jugent pas les autres ...............

2006-02-24 09h11 de  Cath √† strophe -

Pr√©face du livre ¬ę Toutes voiles dehors ¬Ľ* (1/2)


Par Nadia Yassine



Cette préface ne devait pas être. L'attentat du 11 septembre 2001, perpétré contre La Superpuissance américaine, me contraint à l'écrire. Cet événement colossal a probablement changé le cours de l'histoire contemporaine et donc aussi quelque peu celui de mon modeste livre, qui était déjà bouclé.
Apr√®s l'ultimatum lanc√© par Georges W. Bush ¬ę Celui qui ne sera pas avec nous, sera contre nous", je suis somm√©e, comme toute la plan√®te Terre, de me positionner par rapport au ¬ę fait ¬Ľ et de m'identifier sans nuances. Je ne manquerai pas de me positionner ni de m'identifier, mais dans le respect de la nuance et de la profondeur, et non en r√©ponse √† ce hold up digne de l'Etat qui tire plus vite que son ombre.

Je ne suis ni pour les USA, ni contre eux. Je suis pour la sagesse et la pond√©ration et je ne crois pas qu'eux, particuli√®rement, fondent leur politique sur ces deux concepts. M√™me avec la marge de cynisme et de realpolitik que l'on peut accorder √† toute politique, la norme est chez eux largement d√©pass√©e et la froideur l√©gitime dans toute relation politique devient un gel de tout humanisme et l'annonce d'un imp√©rialisme in√©dit. Je compatis au sort de ces milliers de victimes du Trade Center dont faisaient partie des centaines d'Arabes et de Musulmans. Ces Arabes √† qui on a vite fait de faire endosser la responsabilit√© en fabriquant des preuves qui d√©coiffent de par leur stupidit√©. Ce passeport qu'on aurait trouv√© dans les d√©combres (cendres serait le mot juste) √† lui seul aurait d√Ľ pousser l'humanit√© dans une ru√©e g√©n√©rale afin de retrouver co√Ľte que co√Ľte l'auteur de cet attentat : n'a-t-il pas d√©couvert la formule du papier qui r√©siste √† l'enfer?

Intelligents comme peut le leur permettre la nature de leur pouvoir, les USA semblaient garder sous la main un coupable de service. Il √©tait urgent pour l'opinion am√©ricaine chauff√©e √† blanc de donner un visage √† ce qui frappe l'Olympe, et comme la foudre des dieux devait tomber quelque part, on s'empressa d'utiliser √† bon escient ce dossier qui √©tait de toutes mani√®res pr√©sent √† l'esprit de La Superpuissance. Ce malheur devait au moins aider √† se concilier un Pakistan r√©calcitrant et une Inde √©galement rebelle, tous les deux des puissances nucl√©aires trop proches de certaines sources d'√©nergie. Cela ne g√Ęchait donc rien d'aller manifester dans ce coin n√©vralgique du monde encore une fois, surtout lorsqu'on d√©tient un alibi foudroyant de l√©gitimit√© cette fois.
Je poursuis ma pr√©sentation en disant que j'appartiens √† ce monde islamique que l'Am√©rique a d√©cid√© de punir et √† un mouvement que l'on taxe d'¬ę islamiste radical¬Ľ. Je ne me reconnais pas dans cette derni√®re √©tiquette, surtout connaissant le pouvoir assassin des mots dans une √®re m√©diatique telle que la n√ītre. ¬ę Islamiste¬Ľ est certes un terme qui serait tout √† notre honneur s'il ne d√©signait que cette volont√© de revenir aux sources. Il est h√©las tellement charg√© de connotations n√©gatives qu'il devient tout √† coup synonyme d'extr√©miste et de fanatisme. Quand, en plus, on lui colle l'adjectif radical, il devient l'euph√©misme de barbare.

Ces √©tiquettes proviennent d'une volont√© de convaincre le monde que les islamistes sont des barbares venus on ne sait d'o√Ļ pour squatter et dominer les soci√©t√©s musulmanes. On jette l'opprobre sur ces mouvements de soci√©t√©, en les qualifiant d'agents perturbateurs, mettant √† mal leur projet de r√©cup√©ration de la soci√©t√© musulmane, seul susceptible encore de servir de trait d'union dans nos soci√©t√©s fragment√©es. L'uniformisation n√©cessaire √† un imp√©rialisme √©conomique que la mondialisation facilite de plus en plus est compromise par l'esprit f√©d√©rateur que v√©hicule forc√©ment le renouveau de l'islam. Les acquis de la colonisation qui a r√©ussi √† tracer des fronti√®res et √† se cr√©er des interlocuteurs valables, parce que ne pensant qu'√† leurs propres int√©r√™ts et √† ceux de leurs d√©fenseurs, sont compromis par la mont√©e de la renaissance de l'islam connu pour avoir une identit√© trop f√©d√©ratrice.

On s'applique donc à présenter tout mouvement islamiste comme étranger au déroulement naturel d'une histoire en marche. On fait tant et si bien que ce qui aurait pu être un retour aux valeurs universelles de dignité, d'équité, de dialogue et de tolérance vire à une réaction identitaire qui ne se conçoit que dans un rapport de conflit avec un monde hostile. L'agression culturelle que subit le monde musulman depuis quelques siècles a provoqué une radicalisation dont l'attaque du Trade Center n'est peut-être que le début de l'expression.
C'est en soutenant les tyrannies les plus ignobles apr√®s avoir d√©stabilis√© les populations colonis√©es et les avoir appauvries, avilies, fragment√©es, ¬ę d√©cultur√©es ¬Ľ que l'Occident a pouss√© ce renouveau qui est un destin naturel du monde musulman vers des d√©rives dangereuses pour tous. C'est en persistant √† aller √† l'encontre des propositions quelque mod√©r√©es qu'elles soient que l'on a encourag√© l'extr√©misme sourd √† tout dialogue et √† toute n√©gociation.

On a commis l'erreur avec El Banna, fondateur du mouvement des ¬ę fr√®res musulmans¬Ľ on l'a commise avec le FIS, et on continuera sans r√©pit √† adopter la mani√®re erron√©e de traiter le probl√®me. Ainsi notre mouvement, par exemple, qui a prouv√© √† maintes reprises sa popularit√© et sa cr√©dibilit√© en mati√®re de non-violence - principe qui le fonde - est cependant tax√© de radical, parce qu'il est opposant √† un r√©gime qui garantit le bien-√™tre de tous, sauf celui des Marocains. Notre lecture de l'islam est √† mille lieues des lectures r√©ductionnistes, et pourtant on ne veut rien entendre: nous sommes et demeurerons des extr√©mistes, pour la simple raison que nous ne r√©pondons pas aux normes pos√©es et exig√©es pour la propre s√©curit√©-sup√©riorit√© de l'Occident.

Toute fa√ßon autre de penser notre avenir que celle que veut bien nous permettre l'Occident par √©lites au pouvoir interpos√©es est jug√©e irrecevable. On ira l√† o√Ļ veut bien nous mener l'h√©misph√®re Nord, ou l'on n'ira nulle part. On ira vers des politiques qui assurent la stabilit√© du capitalisme mondial donc. Les peuples auront √† subir sans mot dire les outrages des instances mon√©taires internationales √† travers des politiques d'ajustements structurels et d'autres strat√©gies plus barbares encore. Vu de l'int√©rieur de la souffrance, cela donne la quasi-totalit√© du peuple qui n'a acc√®s ni aux soins primaires ni √† un enseignement d√©cent diff√©rent du syst√®me actuel plus efficace √† abrutir qu'√† instruire. Le cercle vicieux de l'indigence s'installe et d√©construit une soci√©t√© sans recours. D√©j√† √©cras√©e par son histoire interne avec les pouvoirs qui se sont succ√©d√©s √† sa t√™te pour l'avilir, l'exploiter, la manipuler, la trahir et enfin la vendre, la communaut√© musulmane est aux prises avec une modernit√© impitoyable o√Ļ elle ne trouve de place que dans les mansardes, en marge de la cit√© opulente du capitalisme mondialisant.

Quand on sait que seules nos valeurs islamiques de solidarit√© √† toute √©preuve nous emp√™chent de sombrer dans le chaos total, pourquoi s'√©tonner que le repli identitaire sur ces m√™mes valeurs se fasse de fa√ßon aussi radicale? L'islam se sent attaqu√© pour la simple raison qu'il n'est plus une identit√© s√Ľre d'elle-m√™me et un Message tranquille, mais une identit√© √©chaud√©e per√ßue comme le dernier refuge devant une barbarie sans nom. L'islam n'est plus une entit√© sereine mais un roc dans une soci√©t√© en d√©liquescence, roc sur lequel on se r√©fugie et o√Ļ on n'a plus de place pour les autres, per√ßus comme des adversaires sournois qu'on ne cherche m√™me plus √† convaincre.

Ainsi se conjuguent une ancienne domination du politique sur le spirituel, propre √† notre histoire musulmane, et une domination culturelle moderne, pour pousser notre communaut√© vers des extr√©mismes jusqu'√† maintenant r√©cup√©rables si on y met le prix. ¬ę Les extr√©mistes sont perdus, Les extr√©mistes sont perdus, Les extr√©mistes sont perdus ¬Ľ a r√©p√©t√© trois fois dans un hadith le Proph√®te (paix et salut √† lui). Il nous a appris que nous √©tions une communaut√© du juste milieu, ce juste milieu que nous n'arrivons pas √† trouver et que nous devrions nous appliquer √† rechercher assid√Ľment. Mais comment avancer dans cette recherche avec une ambiance aussi survolt√©e que celle de ce d√©but de si√®cle?

Il est grand temps pour le monde moderne d'opter pour des changements radicaux et de tout faire pour que l'homme soit pris en compte comme valeur ultime et pas seulement comme une vile force de travail servant l'intérêt d'une petite minorité. Le défi tiendra à faire moins de realpolitik et plus de politique réelle, c'est-à-dire de politique dans son acception la plus noble.

C'est cette politique dans son acception la plus noble justement qu'essaie de promouvoir le mouvement auquel j'appartiens et dont le fondateur se trouve √™tre mon p√®re. Notre mouvement est un mouvement de soci√©t√© que d'aucuns taxent de radical et que d'autres qualifient de qui√©tiste, parce qu'il pr√īne depuis trois d√©cennies la non-violence. C'est dire que la renaissance de la foi dans le monde musulman est beaucoup plus complexe que l'on veut bien le pr√©tendre et qu'une v√©ritable dynamique existe dans notre communaut√©. La crise de conscience engendr√©e par le 11 septembre aidera peut-√™tre √† un r√©√©chelonnage des lectures qui √©manaient jusqu'ici de la pens√©e unique. A la lumi√®re de ce qui s'est pass√©, on laissera peut-√™tre le droit au monde musulman de trouver ses √©quilibres et ses antidotes.


* Toutes voiles dehors, Nadia Yassine. Editions Le Fennec, janvier 2003.

http://www.nadiayassine.net

2006-03-09 14h54 de  Ahmed -

Bonjour

Sur ce sujet je vous conseille un film qui sort le 29 mars

"Camping Sauvage"
Un film de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri, avec Denis Lavant et Isild Le Besco
- Sélection Panorama, Festival du Film de Berlin 2006 -

L'histoire... Un camping au bord d'un lac pendant les vacances d'√©t√©. Camille, 17 ans, tra√ģne son ennui entre ses parents et Fred, son petit ami qui
travaille au bar. C'est là qu'elle rencontre Blaise, la quarantaine,
tout juste embauché comme moniteur de voile par son beau frère Eddie
le directeur des lieux.

Vous pouvez découvrir le blog de Camille
Le personnage incarné par Isild Le Besco se confie sur
http://20six.fr/camping-sauvage

Plus d'infos sur le film, bande annonce etc..

http://www.campingsauvage-lefilm.com

2006-03-16 16h26 de  Camille Sauvage - camille.sauvage@gmail.com -

On a récemment répondu sur l'amour hors normes et aujourd'hui on se retrouve sur l'Islamophobie (Est-ce qu'il s'agit d'adoration hors normes?)

2006-04-07 21h33 de  LOUXOR - trebor.rouxel@cegetel.net -

bien dit

2006-04-21 15h48 de  Merchandising design -

Amour hors norme !!!
Ancien accro √† la coke amoureux d'une accro √† l'h√©ro√Įne !!! c'est hors norme √ßa ou c'est possible ??? car ma relation est quand m√™me bizarre !!!!

2006-05-04 17h19 de Jo -

Peut-on croire à un amour hors norme?