Bilan économique de cinq ans d'UMP

Contrairement à  ses annonces initiales, l'UMP n'a pas baissé les impôts. Le taux de prélèvements obligatoires est passé de 2002 à  2005 de 43,1% à  44% du PIB. Si l'on retranche le budget de la Sécurité sociale, cela correspond à  une augmentation de 21,7% à  22,9% (source Insee). Contrairement à  son (...) Bilan économique de cinq ans d'UMP