Présidentielle : des candidats à  pseudonymes

Ils sont trois au premier tour. Trois sur douze à  se présenter à  nos suffrages sous un nom qui n'est pas leur nom d'état-civil. C'est normalement illégal, vu l'ensemble des textes de lois régissant les déclarations de candidatures. Ces trois candidats auraient dû être retoqués par le (...) Présidentielle : des candidats à pseudonymes