"TRANSPARENCE, transparence, transparence" , réclamait l'ancien premier ministre socialiste Laurent Fabius au lendemain de l'annonce de l'hospitalisation de Jacques Chirac. Le président de l'UDF, François Bayrou, déplorait également que les questions relatives à l'état de santé du président soient toujours considérées en France comme des "secrets d'Etat jalousement gardés" et souhaitait que s'applique "la transparence la plus naturelle" . Cependant, quand on les interroge sur le contenu de cette exigence, rares sont les responsables politiques français à réclamer une transparence totale sur l'état de santé du chef de l'Etat......... Transparence et vie privée : l'opinion des politiques